Coupe de moules fraîches en bourride

1454

Les bonnes résolutions du printemps arrivent… et parmi elles, celle de perdre nos petits kilos inutiles! Pourquoi ne pas opter pour un outil de cuisson à la vapeur douce qui non seulement préserve les vitamines et les minéraux es aliments, mais aussi leur goût et leur texture. Du coup on non assaisonne très peu. N’oublions pas que de nombreux troubles de notre système digestif sont vite améliorés en changeant nos habitudes de préparation, mais aussi de cuisson. On trouve des moules jusqu’en avril. Alors, on en profite encore!

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 15’

Cuisson à la vapeur douce

Temps de cuisson : 6′

Ingrédients 

  • 1 botte d’oignons frais
  • 1 tête d’ail frais
  • 1 botte de persil
  • 2 kg de moules fraîches
  • 1 c. à c. de thym et sarriette
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel

Le + nutrition

La moule contient des acides gras omega 3 bons pour le système immunitaire et circulatoire. De même que du phosphore, du fer, du zinc, de l’iode, du sélénium, du manganèse et des vitamines B1, B2, B3 et B12.

Préparation

  1. Bien gratter et laver les moules et réserver
  2. Couper les fanes des oignons et réserver
  3. Laver et couper les bulbes après les avoir débarrassés de leurs peaux et racines, en petits morceaux, peler l’ail et le couper en morceaux, passer le tout 3 min à la vapeur.
  4. Verser dans une sauteuse préchauffée et nappée de l’huile d’olive et du thym et de la sarriette. Saler, mélanger, couvrir en coupant le feu.
  5. Faites ouvrir les moules dans le tamis du cuit vapeur 2 à 3 min, puis retirer et couper la partie supérieure de chaque coquille, ou laisser entières et verser directement dans la sauteuse, ajouter les fanes fraîches coupées aux ciseaux, mélanger et couvrir.
  6. Servir dressé sur un plat creux chauffé, en disposant les plus belles moules sur le dessus et entouré de croûtons frottés à l’ail.

Accompagner d’un riz complet long grain parfumé, cuit vapeur, dans un moule à savarin, pour obtenir une couronne, avec un volume et demi d’eau, pendant 20 min.

A  lire : « Tout à la vapeur douce, Pourquoi et comment ? » préface du Pr Henri Joyeux, de Christine Bouguet-Joyeux et Bernadette Jastrebski, Editions du Rocher